Les monuments historiques de Bordeaux

Publié le 10 Jan 2022

Les monuments historiques de Bordeaux

Riche par son patrimoine, Bordeaux se situe juste après Paris pour la quantité de ses édifices classés au titre des monuments historiques. Certains très connus et d’autres beaucoup moins.

362 édifices sont donc classés dans leur entièreté ou pour partie au Titre des Monuments Historiques. Il sera donc difficile d’en dresser la liste complète et il est important dans un premier temps de s’attacher aux plus emblématiques et touristiques du centre-ville.

Pour une visite rapide et pédestre

je conseillerai de débuter le parcours sur les quais, en passant sous l’imposante porte de Bourgogne, marquant l’entrée officielle de la ville de Bordeaux sur l’ancienne route de Paris. En empruntant le cours Victor Hugo vous découvrirez la Grosse Cloche auquel tant de Bordelais sont attachés et depuis fort longtemps puisqu’’elle figure sur les armoiries de la ville. Si vous passez là le premier dimanche du mois, à midi, vous aurez la chance de l’entendre sonner.

 

En traversant le quartier saint Paul, vous passerez devant l’église du même nom, à l’architecture de style baroque, avant de vous rendre place Pey Berland et d’y admirer la cathédrale saint André et la tour Pey Berland. Il faut imaginer la cathédrale au centre d’un dédale de ruelles sombres et marécageuses, des maisons de chanoines reliant cathédrale et tour, et vous replongerez immédiatement dans l’ambiance du XIIIème siècle. C’est dans cette cathédrale que furent célébrés les mariages d’Aliénor d’Aquitaine et de Louis VII et plus tard d’Anne d’Autriche et Louis XII, roi de France. Si la tour Pey Berland est séparée de la cathédrale c’est tout simplement pour éviter que les vibrations des cloches endommagent les fondations de la cathédrale construite au milieu d’un marécage.

 

Sur cette même place, désormais aérée et minérale, trône le Palais Rohan, ancien palais épiscopal avec à l’arrière un jardin accueillant le Musée des Beaux-Arts. Non loin de là, le Musée des Arts décoratifs est abrité dans un bel hôtel particulier. Arrivé place Gambetta, plusieurs fois rebaptisée, vous admirerez la porte Dijeau et descendrez le cours de l’Intendance où les façades regorgent de balcons, sculptures et mascarons. Place de la comédie se dresse le Grand Théâtre de Victor Louis, splendeur de style néo-classique ouvert à la visite sur réservation. En se dirigeant vers la Garonne par le cours du chapeau rouge vous déboucherez tout naturellement place de la bourse, première place royale, faisant face aujourd’hui au très prisé miroir d’eau.

 

Encore un peu d’énergie et vous pousserez jusqu’à la place des Quinconces arborant fièrement ses deux colonnes rostrales et la colonne des Girondins entourée de ses fontaines. Pour terminer ce périple j’irai admirer les ruines du Palais Gallien, témoignage du passé Gallo-Romain de Burdigala, capitale de la province d’Aquitaine.

 

Ce n’est là qu’un court inventaire des monuments classés de Bordeaux et beaucoup d’autres méritent d’être découverts. La curiosité est loin d’être un défaut !